Projet éducatif de l’Institut Sainte Marcelline – Lycée français de Lausanne

Les écoles marcellines ont à coeur d’être un lieu où les aspects essentiels de la personnalité trouvent les conditions propices à un développement serein et de belle qualité.

Comme l’écrivait son fondateur, Mgr Luigi Biraghi : “Visez toujours deux objectifs : la formation claire de l’esprit et l’éducation du coeur. “

Fidèle à son inspiration, notre école met au centre de ses préoccupations les points suivants :

La formation de l’esprit

La mission éducative passe par l’épanouissement de l’intelligence. Comprendre le monde et donner à chaque élève les outils pour le faire est ce qui motive le personnel enseignant. Pas d’action efficace sans l’intelligence qui la guide et l’oriente.

L‘éducation du coeur

Un individu n’est pas seulement une tête. Il a aussi un coeur, un être qui, sans l’inspiration de l’amour, demeure étranger au monde, aux autres et à la transcendance. Par cette attention portée à ces réalités, l’élève trouve les conditions de son enracinement affectif et spirituel.

Le sens de la responsabilité

L’élan du coeur et de l’esprit a besoin d’une liberté qui s’affirme en se reliant aux autres libertés. Cette prise de conscience de l’interdépendance vécue par la mise en place de projets donnera la mesure des défis qui attendent l’humanité et la volonté de les relever.

La relation

L’ouverture au monde naturel, humain et spirituel ne peut se vivre pleinement au sein d’une vie dispersée, oublieuse d’elle-même. C’est en favorisant une identité forte, consciente d’elle-même qu’une telle ouverture peut se faire. Eduquer à prendre soin de soi fait aussi partie de notre tâche éducative. L’éducation passe aussi à travers la relation à l’autre dans la conviction que l’autre est toujours enrichissant.

C’est sur ses bases complétées par la bienveillance que notre école se réjouit de vous accueillir et d’être un des acteurs par lequel votre enfant saura trouver les appuis pour bien grandir, tout en vous rappelant que votre enfant n’a pas seulement des droits, mais également des devoirs.

L’accueil et le respect de ce projet éducatif contribueront au bon fonctionnement de notre école, dans l’harmonie et le goût de la vie.